Le CREDÉTAO pour remplir ses différentes missions emploie une équipe dynamique et motivée aux profils variés et complémentaire.

 

Les chargé·es de projets travaillent sur la gestion et la mise en place du réseau de plateformes agricoles, les projets de recherche et de formation ainsi que sur l'accompagnement à l'établissement des agriculteurs.
Afin de mutualiser les ressources, le CREDÉTAO est affilié avec la Table Agroalimentaire de l'Outaouais qui vient compléter l'équipe avec la direction et le soutien administratif.

IMG_2736.JPG
Rudi Markgraf

Détenteur d’un doctorat en sciences biologiques, Rudi a étudié la diversité et les traits fonctionnels en écologie. Depuis 2010, il a travaillé sur le ginseng forestier, les plantes sauvages comestibles, les arbres à noix, et il a collaboré avec le Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA) pour mettre en place un réseau national d’incubateurs agricoles.

 

Actuellement, il coordonne la Plateforme agricole de L'Ange-Gardien et la mise-en-place d'une nouvelle plateforme qui favorisera la production animale en Pontiac.

rmarkgraf@agro-outaouais.com

16486900_10209887729723108_9008652767618
Romain Trégaro

Romain s'intéresse à la recherche et une utilisation et gestion durable du territoire et de l’environnement. Diplômé d’une maitrise en biologie et ayant grandi dans une famille de maraichers, le développement de projets apportant des solutions directes et innovantes pour les utilisateurs des terres forestière et agricole lui tient à cœur.

 

Il travaille à la mise en place du réseau de plateformes permettant à la fois de tester de nouvelles pratiques agricoles, de les diversifier et de former les futurs utilisateurs et s'occupe de la partie coordination du réseau de plateforme.

romain@agro-outaouais.com

thumbnail_151128167_192535665975559_127498167032886074_n.jpg
Maxime Lelièvre

Maxime travaille avec la relève agricole sous la bannière d'agent régional pour L'ARTERRE, un service gratuit de jumelage et d'accompagnement.

 

Au sein du CREDÉTAO, il participe de près à la concertation synergique des acteurs offrant des services aux entrepreneurs du secteur. La montée du modèle agricole territorial et les défis auxquelles font face les futures générations obligent une reconfiguration des priorités du système alimentaire québécois. C'est pourquoi il considère l'importance, en tant que maraîcher et chercheur, de prioriser l'accessibilité à une alimentation saine et abordable à l'ensemble de la population. 

Maxime@agro-outaouais.com